8 juillet 2016

Bienvenido à Bogotá !

Arrivée à Bogotá :

Découverte de la capitale Colombienne :

Aéroport El Dorado.

La Mochila est arrivée à bon port dans la ville de Bogotá à l’aéroport International “El Dorado”.

Située à plus de 2600 mètre d’altitude, cette mégapole de plus de 8 millions d’habitants à été fondée par le conquistador espagnol Gonzalo Jimenez de Quesada en 1538.

Capitale économique et politique, cette ville démesurée bouillonne d’activité (parfois un peu trop…). Elle abrite des quartiers coloniaux typiques et hauts en couleurs mais aussi des quartiers à la pointe de la modernité ainsi que des zones ou la fête bat son plein jusqu’au petit matin.

 

Pour cette première journée, La Mochila vous emmène découvrir “El Centro” (le centre ville) et le quartier colonial “La Candelaria” entre autres.

La Mochila rejoint le centre ville depuis le quartier de “Quintas Paredes” via le réseau de transport public le “Transmilenio”. C’est un moyen économique de se déplacer dans la ville mais attention, le réseau du “Transmilenio” est vaste et complexe. Néanmoins ce moyen de transport permet de découvrir des trésors cachés de la ville et notamment l’art urbain très présent et riche dans cette ville.

Découverte “del Centro” :

Pour découvrir “El Centro”, La Mochila est descendue à la station “Universidades”.

En effet, en plus d’être un haut lieu d’intérêt touristique, cette partie de la ville abrite de nombreuses écoles et universités ce qui en fait un quartier très animé aussi bien en journée qu’en soirée.

Non loin de là, La Mochila prend la direction de la “Plaza del Chorro de Queveda” en passant par des ruelles centenaires jusqu’à la place “del Chorro” pour entrer dans le quartier de “La Candelaria”.

El Chorro de Quevedo

La place “del Chorro” est réputée pour ses conteurs publics qui, pour quelques pesos, vous proposent de vivre un moment d’art vivant parfois drôle, poétique ou encore philosophique.

Ecouter ces contes permet non seulement d’en savoir plus sur la culture et les mythes locaux, pour les hispanophones, mais aussi de souffler un peu car même si la marche n’est pas longue l’altitude fait son effet sur le souffle 😉

La Mochila va maintenant entrer dans le quartier le plus connu des visiteurs étrangers “La Candelaria”. Cette partie de la ville regorge d’hébergements touristiques, de restaurants typiques ou plus exotiques mais aussi de bars et de discothèques.

En effet, l’architecture coloniale et l’ambiance animée et alternative de ce quartier attirent beaucoup de visiteurs et représentent une magnifique porte d’entrée pour s’immerger dans la culture Colombienne et dans l’histoire et l’artisanat de ce Pays.

Candelaria Bogota

Artisanat et Mochila, Candelaria, Bogota.

Musée Botero et de la Monnaie Nationale :

Musée Botero, Bogotá, Colombie.En plus de ses maisons coloniales et de ses universités, le centre ville de Bogotá abrite de nombreux musées comme le musée Botéro et le musée de la Monnaie Nationale et aussi l’un des musée les plus réputés au Monde en ce qui concerne l’art précolombien : le Musée de l’Or (“Museo del Oro”).

 Musée de la monnaie, Bogotá  musée de la monnaie, Bogotá

Vers la “Plaza Bolivar” :

Vers la Plaza Bolivar, Bogotá

 

Pour finir sa journée La Mochila descend les rues de “La Candelaria” pour arriver sur la place principale de la ville la “Plaza Simon Bolivar” ou réside le Président de la République (Juan Manuel Santos) et faire un dernier tour dans le centre ville.

La Mochila prend une avenue piétonne où vous pourrez trouver toutes sortes gadgets à très bas coût (ici vous trouverez plus du “Made in China” que de l’artisanat local 😉 ), et ainsi rejoindre le “Transmilenio” et aller se reposer 🙂

Centre Bogotá

Repos bien mérité pour La Mochila ! avec une petite bière locale pour bien terminer cette journée  !!!

BBC Candelaria, Bogota.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arrivée à Bogotá :

Découverte de la capitale Colombienne :

La Mochila est arrivée à bon port dans la ville de Bogotá à l’aéroport International “El Dorado”.

Située à plus de 2600 mètre d’altitude, cette mégapole de plus de 8 millions d’habitants à été fondée par le conquistador espagnol Gonzalo Jimenez de Quesada en 1538.

Capitale économique et politique, cette ville démesurée bouillonne d’activité (parfois un peu trop…). Elle abrite des quartiers coloniaux typiques et hauts en couleurs mais aussi des quartiers à la pointe de la modernité ainsi que des zones ou la fête bat son plein jusqu’au petit matin.

Pour cette première journée, La Mochila vous emmène découvrir “El Centro” (le centre ville) et le quartier colonial “La Candelaria” entre autres.

La Mochila rejoint le centre ville depuis le quartier de “Quintas Paredes” via le réseau de transport public le “Transmilenio”. C’est un moyen économique de se déplacer dans la ville mais attention, le réseau du “Transmilenio” est vaste et complexe. Néanmoins ce moyen de transport permet de découvrir des trésors cachés de la ville et notamment l’art urbain très présent et riche dans cette ville.

Allé en haut